.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Lalala lalala ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aylina C. Lewis
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 21
Dévoiler le secret

Ma vie de super héros
Level.:
0/0  (0/0)
Revenir en haut Aller en bas
Re: Lalala lalala ~
© blend - Tumblr


Scorpius Hyperion Malfoy


Serpentard - 15yo - ft. Luke Hemmings



Carte d'identité :
Nom :
Malfoy.
Prénoms :
Scorpius, Hypérion.
Surnoms :
Malfoy.
Date de naissance :
8 juin 2007.
Age :
15 ans.
Année :
5ème année.
Maison :
Serpentard.
Patronus :
Renard.
Amortentia :
Une brise d'été, l'océan, et les sucreries .
Epouvantard :
Cubiculacetophobie
Baguette :
Bois de platine, ventricule de Dragon, 37cm.
Sort préféré :
Allégresse, parce qu'il peut enfin oublier quand ça ne va pas pendant quelques secondes..
Animal de compagnie :
Hibou grand-duc.
Avatar :
Luke Hemmings. ( J'ai pas trouvé mieux ).
Anecdotes & faits divers:
Anecdotes

Scorpius est le rédacteur en chef du journal du lycée. • Il déteste le Quidditch, mais a quand même essayé de rejoindre l'équipe pour attirer l'attention de son père. • Il se pourrait bien que Scorpius ait un énorme faible pour son meilleur ami, Albus. • Scorpius adore sa mère. • L'un de ses rêves, c'est de devenir maitre des potions. • Il a donc une forte admiration pour son prof de potion même si il a des airs d'incapable. • Il est assez étrange parfois. • Scorpius ne vit pas dans le même monde que ses camarades de classe, et ça se sent. • Car si il n'a pas la prétention d'être un Malfoy, il n'empêche qu'il n'a pas reçu les mêmes valeurs et la même éducation que les autres. • Il se moque éperdument des guerres entre maison, mais il adore jouer de mauvais tour à James. • Oui, parce qu'il adooooooooore Albus, mais ne supporte pas James parce qu'il s'oppose à l'amitié entre les deux serpentard. • Il est incroyablement jaloux de son grand frère parce que son père lui donne beaucoup plus d'attention. • D'ailleurs, pauvre Loïc quand il le découvrira que Scorpius lui a encore joué un mauvais tour. Enfin, ça, seulement si Loïc découvre que c'est Scorpius le coupable car tout laisse penser que c'est James qui a fait le coup. • Il a une très fine cicatrice à son poignet droit dont il n'avouera jamais la provenance. • Ah oui ! Scorpius est gaucher. • Il passe un temps inimaginable à la bibliothèque, il adore lire. • Il s'intéresse beaucoup au monde des moldus. • Il admire secrètement Harry Potter.  • Lorsqu'il était petit, il préférait les contes Moldus aux contes sorciers • Il aime beaucoup Perrault & les frères Grimm même si il préfère les originaux de Perrault à se des deux frères. • Il adore la musique. • Petit, il a apprit à jouer du Piano, de la Guitare et du Violon. • Il aime aussi beaucoup écrire. • C'est pour ça qu'il a tant tenu à faire parti du journal de Poudlard. • Il n'a pas énormément d'ami • Il préfère être seul, en général, ça lui permet de penser.




A propos de moi:

Fille de Kuroro, petite soeur de Luna et de Nico, en couple avec Jack, meilleure amie de Charlie et d'Isaac, confidante de Mia, réincarnation de Neferupito, et soeur de coeur de Kirua et Akura. ~


© _Viviie.




Dernière édition par L. Aylina le Lun 10 Nov - 15:36, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://belive.forumactif.org
Aylina C. Lewis
avatar
Messages : 73
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 21
Dévoiler le secret

Ma vie de super héros
Level.:
0/0  (0/0)
Revenir en haut Aller en bas
Lalala lalala ~
© blend - Tumblr


My songs know what you did in the dark.


Hearts will never be practical until they are made unbreakable.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi blandit nulla ut nunc vestibulum id ornare nunc mollis. Vestibulum volutpat, neque non sodales pretium, magna mauris laoreet lacus, placerat sagittis nisl quam venenatis justo. Vestibulum consectetur est non enim pellentesque vitae dapibus metus volutpat. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Quisque porta interdum lacus, aliquet accumsan leo blandit vel. Proin vitae nibh arcu, id ultrices ante. Maecenas porta justo in ipsum luctus consequat.

Cras laoreet elementum nulla sed sagittis. Aliquam erat volutpat. Curabitur a nisl mauris, nec laoreet sapien. Duis dapibus egestas nulla, vitae congue libero sodales non. In hac habitasse platea dictumst. Praesent auctor, purus at semper mattis, velit mauris gravida quam, egestas adipiscing tortor arcu ac nunc. Phasellus bibendum augue auctor sapien bibendum quis egestas lorem convallis. Curabitur molestie leo sit amet tellus pretium eleifend. Integer vitae lectus lacus. In pharetra est vitae nisl malesuada eu mollis eros semper.


Star can't shine without darkness
La température extérieur plafonnais à moins vingt degrés. Enfin, ça, c’est ce que venait de cracher la voix au travers de la radio. La neige et le vent frappaient violemment contre les volets peut-être un peu trop vieux qui grinçaient et cognaient à leurs tours contre les fenêtres. En sommes, c’était un jour de décembre comme un autre. La radio commença a diffusé une quelconque émission en l’honneur du grand Harry Potter et de sa victoire de la terrible nuit où Poudlard a faillit tomber. Rien de plus agaçant. Des notes peut-être un peu trop aiguë d’un chanteur sans doute encore pré-pubère emplirent la salle chantant les louanges d’un héros du hasard. Draco Malfoy soupira. Le temps avait passé depuis ses années d’études à Poudlard, mais il n’aimait pas pour autant le Potter. Il était tellement l’opposé de tout ce qui faisait un bon Malfoy… Assit à ses pieds, son fils ainé jouait avec un jouet quelconque pendant qu’il berçait sa cadette dans ses bras. Ca aurait presque été un tableau familiale parfait s’il n’y avait pas eu Scorpius. Le petit Malfoy n’était ni comme son ainé, fort ressemblant à son père, ni comme sa cadette, fort ressemblante à sa mère, il était tout simplement… Différent. Draco ne donnait jamais beaucoup d’attention à son fils. Quand il vint au monde, l’ancien mange-mort comprit toute suite que cet enfant là lui causerait bien du soucis. Il était plus petit, plus chétif que son frère et ne portait que les traits de son père. C’est sûrement pour ça que Draco se sentait si loin de son fils. Il n’était qu’une version de lui plus jeune. La vision de son propre fils rappelait à Draco toutes ses erreurs passées, toutes ses fautes, tout son passé. Pourtant, Scorpius n’était qu’un enfant. Peut-on condamner un enfant pour les crimes du passé dont il n’est même pas à un centième d’être le responsable ? Peut-on réfuter l’innocence de l’enfant qui vient de naitre ? Le jeune Scorpius ne jouait jamais avec les jouets de son frère. Très petit, il a apprit que Loïc était Loïc et que personne ne touche à Loïc, ses jouets, et tous ce qu’il désire… Draco posa la petite Alexanne dans son berceau, elle venait de s’endormir. Scorpius, comme à chaque fois, tendit les bras vers son père, pour qu’il le prenne contre lui. Après tout, il n’avait qu’un an de plus que sa petite soeur. Mais celui-ci préféra prendre son ainé sur ses genoux pour lui lire une histoire. Scorpius n’avait que trois ans et demi à l’époque, mais il n’avait pas besoin d’être plus vieux pour comprendre que son père venait de lui tourner totalement le dos. C’est dur, quand on est encore enfant, de comprendre que son grand frère n’a rien fait pour ça, ou que sa petite soeur ne lui a pas volé son papa. C’est dur d’être seul toute l’année jusqu’à ce que maman rentre enfin pendant deux mois et reparte… C’est dur d’être un enfant quand on a personne avec qui être. Alors Scorpius fondit en larme. La voix dans la radio monta d’un octave, ce qui agaça encore plus Draco. L’ancien Serpentard lança un regard réprobateur à son fils en lui disant de se taire. Sans chercher à comprendre ce qu’il se passait, et pourquoi il pleurait. Le petit Malfoy pleura encore, et encore, et encore et ce jusqu’à ce que son père finisse par être agacé et l’emmène se coucher. Le seul moment de la journée où Draco accordait un peu plus d’attention à Scorpius qu’à son grand frère.

« Scorp’, tu viens jouer avec nous ? » Scorpius avait grandit. Il n’était plus le petit garçon fragile qui courrait partout après son père pour lui quémander quelques secondes d’attentions et d’affections. Il était maintenant totalement indépendant de quiconque. Peut-être avait-il même finit par trop grandir... Pendant l’été, Loïc reçue sa lettre d’admission à Poudlard. Scorpius ne lui pardonna pas. C’était son grand frère, et partir comme ça… C’était égoïste. Il n’avait pas le droit de partir comme ça et de le laisser seul avec son père et Alexanne. Il n’était pas encore prêt. Avec le temps, Scorpius avait apprit à être seul et se complaire dans sa solitude, or la présence de Loïc le rassurait. Il savait, quand son frère était là, qu’il ne serait pas seul, jamais. Et maintenant… Il ne serait plus là. Scorpius n’adressa plus la parole à son ainé pendant une bonne semaine après qu’il ait reçu la lettre. Même si il savait pertinemment qu’il n’y était pour rien, Scorpius ne pouvait pas s’en empêcher. Peut-être était-ce à cause des sentiments totalement contradictoires qu’il pouvait avoir à l’encontre de son frère. Une partie de lui-même le détestait et l’enviait, Loïc était, est, et sera toujours ce que Scorpius aurait toujours voulu être, et puis, lui, il avait toute l’attention de leur père. Mais l’autre partie de Scorpius adorait son grand frère plus que tout au monde. « Je n’aime pas le Quidditch. » Et c’était la vérité. Scorpius ne supportait pas le Quidditch. Il n’aimait même pas regarder les autres y jouer. Pourtant, il ne disait jamais non, d’habitude. Quand il jouait - faisait le pot de fleur dans le but d’éviter les souaffles - il passait un peu de temps avec son père. Sauf que là, Draco, il s’en moquait un peu Scorpius. Ca lui faisait juste trop peur de se retrouver tout seul avec son père Et c’était la vérité. Scorpius ne supportait pas le Quidditch. Il n’aimait même pas regarder les autres y jouer. Pourtant, il ne disait jamais non, d’habitude. Quand il jouait - faisait le pot de fleur dans le but d’éviter les souaffles - il passait un peu de temps avec son père. Sauf que là, Draco, il s’en moquait un peu Scorpius. Ca lui faisait juste trop peur de se retrouver tous seul avec son père. « Tu es sûr ? C’est la dernière fois que tu pourras faire une partie avec nous avant que je parte. » Scorpius rangea ses affaires qui trainait sur la table sans accordé un regard à son grand frère. Il était injuste avec lui, il n’avait donc aucune raison de lui accorder son attention. « Je n’aime pas le Quidditch, je ne veux pas jouer. » Il ajouta, entre ses dents, et de manière inaudible. «  Et puis tu n’as qu’à demander à Alexanne, vous aurez votre parfaite petite famille. » Et il remonta s’enfermer dans sa chambre. L’année qu’il allait passer sans sa mère et son frère allait être encore pire que les précédentes, et il le savait. Alors la seule chose qu’il pouvait y faire, c’était resté au lit, et dormir jusqu’à ce que lui aussi ait sa lettre..


When I saw you, I fell in love. And you smile, because you knew it.
Malgré tous ce que Scorpius essayait de faire croire, la première année de son frère à Poudlard fut très très dure pour lui. Il passa le plus clair de son temps assit à la fenêtre en attendant de recevoir une lettre de son grand frère et à chaque fois qu’il en reçue une - à laquelle il prenait bien le soin de ne pas répondre avant une bonne semaine. -, il se sentait un peu moins seul. Cette année là, Draco la passa à ignorer totalement qu’il avait un fils. Alors Scorpius se perdit dans sa solitude. Parfois, il arrivait encore à aller embêter sa soeur et à jouer un peu avec elle, mais c’était différent, c’était pas comme avec son frère. Puis vint enfin le jour où ils allèrent attendre sur le quai de gare le retour de sa mère et de son grand frère. Scorpius n’en avait pas dormit du tout la veille. En réalité, il était vraiment heureux de revoir sa famille, mais sur le quai de gare, quand se fut le cas, il se mura dans son silence et resta impassible. Draco avait passé une année entière à ne s’adresser à que pour formater entièrement sa façon de penser et lui rentrer dans le crâne des idées comme ‘les sangs de bourdes nous sont inférieurs’ et ‘si tu vas à Gryffondor, tu déshonore la famille’. Et c’était faux. Scorpius le savait. Depuis sa naissance, sa mère, Alice Malfoy, anciennement Stanford, lui disait. Et Scorpius en était conscient depuis sa naissance. Pourtant, quand son père lui disait, c’était différent. Il était près à le croire si ça pouvait lui attirer la reconnaissance de son père. Scorpius aurait même pu tuer pour avoir un peu d’attention et d’amour avec de son père. Alors, quand il reçue sa lettre pour aller à Poudlard et que son père le prit à l’écart pour lui dire qu’il n’avait pas intérêt à trainer avec les Potter et les Weasley, et que sa mère lui dit l’inverse juste derrière pour qu’il sache qu’il pouvait être ce qui voulait et parler à qu’il voudrait, Scorpius décida qu’il adresserait jamais la parole à un Potter ou un Weasley sans lui dire qu’ils les détestent et que ce n’est que de la vermine, comme lui a apprit son père et son grand père avant ça. Après tout, c’est ça être un Malfoy, non ? C’est obéir même aux choses les plus absurdes. Et puis, selon Loïc, il aurait déjà une réputation de garçon pas fréquentable du tout grâce à son père et son passé. Quand il arriverait à Poudlard, on le pointerait du doigt en disant que c’est le mioche de Draco Malfoy, un fils de mange-mort lui même fils de mange-mort. Merci papa pour la bonne réputation. Le reste des vacances, Scorpius les passa enfermé dans sa chambre. Il ne parlait plus beaucoup avec son frère et sa soeur, ce qu’il l’attrista, au fond. Il adorait Alexanne au moins autant que Loïc, mais avec le temps, il avait fini par se dire qu’il était vraiment différent des deux autres. Il n’avait pas les mêmes centres d’intérêts, les mêmes idées, ou encore la même façon de penser. Par exemple, les deux autres adoraient les contes de Beedle le barde, Scorpius, lui, préférait de loin ceux de Perrault. Loïc et Alexanne aimait le Quiddicth, ils pouvaient passer des journées entières sur un balais avec leur père, pas Scorpius, il ne supportait pas ce sport. Et contrairement à Loïc et Alexanne, Scorpius préférait de loin sa mère mais était prêt à tous pour que son père soit fier de lui, et le regarde comme il regardait ses autres enfants.

La première fois que Scorpius croisa le regard d’Albus, il comprit tout suite. Il n’eut pas besoin de se poser de question. Il savait, s’était tout. Sans rien savoir de lui, il savait. Il a fait connaissance avec lui, et a apprit à le connaître avant même de savoir son nom, Potter. Peut-être que si ils avaient commencé par là, ça aurait été différent. Peut-être qu’il aurait écouté son père, et peut-être qu’il n’aurait jamais étés amis. Peut-être que Scorpius aurait pourri la vie à Albus, peut-être… Ce n’est pas ce qui s’est passé, alors pourquoi s’évertuer à énumérer les peut-être ? Plus le temps passa, plus Scorpius se sentit proche d’Albus, et très vite, ça devint son meilleur ami. Après tout, c’était normal, on dira. Ils avaient beaucoup en commun. Par exemple, ils étaient tous les deux victimes de la gloire et de la réputation de leurs pères respectifs.


We're all mad here.
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi blandit nulla ut nunc vestibulum id ornare nunc mollis. Vestibulum volutpat, neque non sodales pretium, magna mauris laoreet lacus, placerat sagittis nisl quam venenatis justo. Vestibulum consectetur est non enim pellentesque vitae dapibus metus volutpat. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Quisque porta interdum lacus, aliquet accumsan leo blandit vel. Proin vitae nibh arcu, id ultrices ante. Maecenas porta justo in ipsum luctus consequat.

Cras laoreet elementum nulla sed sagittis. Aliquam erat volutpat. Curabitur a nisl mauris, nec laoreet sapien. Duis dapibus egestas nulla, vitae congue libero sodales non. In hac habitasse platea dictumst. Praesent auctor, purus at semper mattis, velit mauris gravida quam, egestas adipiscing tortor arcu ac nunc. Phasellus bibendum augue auctor sapien bibendum quis egestas lorem convallis. Curabitur molestie leo sit amet tellus pretium eleifend. Integer vitae lectus lacus. In pharetra est vitae nisl malesuada eu mollis eros semper.


Titre du chapitre
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Morbi blandit nulla ut nunc vestibulum id ornare nunc mollis. Vestibulum volutpat, neque non sodales pretium, magna mauris laoreet lacus, placerat sagittis nisl quam venenatis justo. Vestibulum consectetur est non enim pellentesque vitae dapibus metus volutpat. Pellentesque habitant morbi tristique senectus et netus et malesuada fames ac turpis egestas. Quisque porta interdum lacus, aliquet accumsan leo blandit vel. Proin vitae nibh arcu, id ultrices ante. Maecenas porta justo in ipsum luctus consequat.

Cras laoreet elementum nulla sed sagittis. Aliquam erat volutpat. Curabitur a nisl mauris, nec laoreet sapien. Duis dapibus egestas nulla, vitae congue libero sodales non. In hac habitasse platea dictumst. Praesent auctor, purus at semper mattis, velit mauris gravida quam, egestas adipiscing tortor arcu ac nunc. Phasellus bibendum augue auctor sapien bibendum quis egestas lorem convallis. Curabitur molestie leo sit amet tellus pretium eleifend. Integer vitae lectus lacus. In pharetra est vitae nisl malesuada eu mollis eros semper.


© _Viviie.


Voir le profil de l'utilisateur http://belive.forumactif.org
Lalala lalala ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Topic Officiel] Je cherche une chanson, aidez-moi!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Believe :: Le commencement :: L'annexe :: Présentation-